Vos Questions Fréquentes

Au sommaire de cette page :
I. Chanter, ça sert à quoi ?
II. L'age requis.
III. Les critères de sélection.
IV. Les profs.
V. L'organisation des cours.
VI. Le répertoire.
VII. Le solfège.
VIII. Le résultat.
IX. Le temps nécessaire.

Bonne lecture !

I/ "Chanter, ça sert à quoi ?"

A se faire plaisir.... à Si ça me chante, c'est le plus important !
Chanter, c'est un moyen de se détendre musculairement et de respirer confortablement ... mais aussi de mieux se connaître, d'apprendre la patience et le respect de soi, quel que soit notre niveau... ou encore de rencontrer des gens nouveaux et de s'amuser ... La liste est longue !

Dans certaines circonstances, le chant peut également répondre à des situations particulières : lutter contre le stress du quotidien, réparer les voix fatiguées, reprendre confiance en soi...


II/ L'age requis.

"La musique, si on n'est pas tombé dedans quand on était petit, ça sert à rien d'essayer." 
C'est faux : soit, un enfant apprend plus vite qu'un adulte, mais cela ne veut pas dire qu'un adulte ne peut pas apprendre...! On évolue à tout âge, et le chant, en sollicitant le corps et l'esprit, participe à l'entretien de notre santé.

"A mon âge, c'est ridicule."
Ce qui est ridicule, c'est de vous priver de quelque chose qui vous fait plaisir et qui ne fait de mal à personne.

"A mon âge, c'est impossible."
On parie ?

"Je peux inscrire mes enfants ?"
Non, désolée : notre école est spécialisée dans la pratique vocale des adultes.


III/ Les critères de sélections des participants.

"Est ce que vous n'acceptez que ceux qui chantent bien ?"
Bien sur que non ! Quand on vient prendre cours, c'est parce qu'on veut s'améliorer. Donc il est normal d'avoir des difficultés, sinon, on ne prendrait pas de cours ! ...
A Si ça me chante, nous accueillons les chanteurs de TOUS niveaux, du professionnel au débutant complet. La preuve en est : nous avons même créé un stage pour les personnes particulièrement maladroites. Voir  la page "Le chant des casseroles"

"C'est une activité de femmes."
Regardez les rayons des disquaires, écoutez la radio. Vous constaterez que beaucoup d'hommes chantent. Et ça ne nuit pas spécialement à leur virilité ! :-)

"J'ai toujours chanté faux comme une casserole, c'est foutu..."
Si votre cerveau ou votre tympan est abîmé, c'est vrai que nous ne pourrons pas faire grand chose pour vous. :-(
Dans tous les autres cas (donc, heureusement, pour la majorité d'entre nous !), il est toujours possible d'améliorer les choses. Voir la page "Le chant des casseroles"

"Aucun prof ne supportera de m'entendre chanter si mal."
Si ça le dérangeait, il aurait choisi un autre métier.

"Moi, je suis particulièrement nul(le). Je l'ai bien vu dans les cours que j'ai pris par le passé."
Avez vous envisagé que, peut-être, ce n'était tout simplement pas le bon lieu / moment / prof / exercice ? Si vous en avez toujours envie, ça vaut peut-être le coup de retenter l’expérience dans d'autres conditions...


IV/ Les profs.

"Comment reconnaît-on un bon prof ?"
C'est une question très importante !... Mais il est impossible d'y donner une réponse générale, car cette réponse est différente pour chacun d'entre nous. Nous vous invitons donc vivement à réfléchir à vos attentes envers votre futur prof de chant.

À Si ça me chante, nos critères sont :
- les compétences pédagogiques et musicales,
- la passion de ce métier,
- la volonté de se montrer patient, bienveillant et de bonne humeur,
- l'acceptation de ses propres limites et la poursuite de sa formation continue en pédagogie et en musique,
- la reconnaissance du droit à l'erreur pour tous, à tout moment,
- l'absence de manipulations psychologues, émotionnelles ou financières,
- le respect des prestations de chacun, quel que soit son niveau musical.

"Et la prof de chant, elle chante comment ? Elle chante quoi ? Est-ce qu'elle a une belle voix ? Est ce qu'elle chante le même type de musique que moi ?"
Comme vous pouvez le lire dans les biographies, nos enseignants chantent ou ont chanté en tant que professionnels pendant plusieurs années, avant de suivre une formation de professeur.
Si vous n'avez pas exactement le même répertoire qu'eux, c'est beaucoup moins important qu'il n'y paraît, car leur connaissance de la musique leur permettra d'analyser votre répertoire, de mesurer votre niveau, et de trouver les moyens de vous faire progresser.

"Le prof va perdre patience si je suis lent, ou si je lui demande de répéter ce qu'il a déjà expliqué...."
Prenez votre temps : c'est un LOISIR, vous êtes là pour vous faire plaisir !
Et ne vous gênez pas : demandez lui de répéter, il est là pour ça .... D'ailleurs si vous ne comprenez pas ce qu'il dit, c'est à lui de trouver la bonne manière de s'expliquer, pas à vous d’être gêné....

"La prof de chant ne va jamais vouloir que je continue à chanter avec mon groupe / ma chorale / mon prof actuel ..."
Bien sur que si ! Si vous en avez envie, elle pourra même vous faire travailler les chansons ou les partitions que vous chantez ailleurs... A Si ça me chante, c'est vous qui décidez de ce que vous étudiez.


V/ L'organisation des cours.

"Il faut commencer en septembre, sinon c'est trop tard."
Faux : nous accueillons de nouveaux participants tout au long de l'année, en fonction des places disponibles.

"Je peux venir VOIR UN COURS avant de m'inscrire ?"
Si c'est un cours collectif, sans problème.

"Quand on s'inscrit, c'est jusqu’à la fin de l'année ?"
Ça dépend des cours. Pour les cours particuliers, il est possible de ne s’inscrire que pour une heure !

"Vous vous arrêtez pendant les vacances scolaires ?"
Cela dépend : nous profitons parfois de ces périodes pour proposer des stages (de chant prénatal, piano, chorale, Solfège Rigolo, etc).
 
"On va me forcer à chanter devant d'autres gens... On va me forcer à faire du solfège... On va me forcer à..."
Rassurez-vous, chez nous, on ne va vous forcer à rien !.... Nous sommes les premiers à défendre le droit de chanter sans savoir lire les partitions, de chanter pour soi, discrètement, même faux, ou pas au moment prévu initialement... sans pour autant être ridicule !

"Et si je rate des cours ?"
Si c'est un cours collectif, cela peut être un problème : trop de cours ratés vous font perdre du terrain sur les autres, ce qui risque de vous gêner pour suivre la suite du programme, car vous n'aurez manqué des étapes qui ne pourront pas être rattrapées.
Si vous craignez de rater trop souvent le cours, il vaut peut être mieux prendre des cours particuliers.
Pour un cours particulier, vous pouvez annuler votre rendez vous à tout moment par un simple message sur répondeur ou par mail. (Si vous annulez à moins de 48 heures, on vous demandera néanmoins de régler le cours, car le professeur et la salle ne peuvent plus changer leur emploi du temps.)

"Je voudrais chanter mieux, mais je sais pas trop quels sont mes défauts..."
Ne vous inquiétez pas, vous ferez un bilan de votre niveau, de votre projet, et des moyens à mettre en œuvre avec l'aide du professeur. C'est son métier !

"Tous les cours particuliers ont le même programme ?"
Absolument pas. Après avoir fait avec vous un bilan de votre niveau et de votre projet, le professeur vous fera des propositions d'exercices, et vous déciderez ensemble de votre futur programme, que vous pourrez ensuite modifier tout au long de l'année.


VI / Le répertoire.

"Qu'est ce qu'on doit chanter ?"
Tout est possible, c'est vous qui décidez : du classique au rock, de la chanson française à la variété étrangère, des chants traditionnels à vos compositions personnelles.... Tous les répertoires sont les bienvenus.

"La prof, qu'est ce qu'elle connaît le mieux ?"
Voir rubrique IV/ Les profs.

"Je ne sais pas quoi chanter..."
L'école tient à votre disposition les versions instrumentales (c'est-à-dire la musique sans la voix du chanteur) de plusieurs centaines de chansons, dans plusieurs langues. Cela vous fera un bon point de départ pour constituer votre répertoire personnel.

"Est ce que vous pouvez décider de ce que je vais chanter ?"
On pourrait... mais cela ne nous intéresse pas du tout !.... :o)
Nous vous proposons justement de partir à la découverte de votre propre voix et de vos goûts musicaux, sans que les autres vous imposent les leurs.... Alors, essayez, trompez-vous, changez d'avis, cherchez... on est là pour ça !

"Mais je ne connais pas les chansons qui correspondent à mon niveau ..."
Ce n'est pas grave. Choisissez suivant vos goûts, pas suivant le degré de difficulté. Car vous vous amuserez plus en passant trois semaines sur un morceau difficile qui vous plait, que sur trois morceaux faciles qui vous ennuient.

"Est ce que je pourrai travailler mes propres compositions ?"
Oui, si vous avez des question précises, des problèmes techniques ou musicaux à régler. Par contre, on évitera toujours les conseils esthétiques, car la seule personne qualifiée pour juger l'esthétique de vos compositions, c'est vous !


VII / Le solfège.

"Si je ne sais pas lire les partitions, je ne peux pas m'inscrire."
Chez nous, si.

"Si je ne veux pas faire de solfège, je ne peux pas faire de musique."
Mais si.... C'est à nous de nous organiser pour que ce soit possible.

"Le solfège, c'est ennuyeux."
Oui, si votre prof est ennuyeux. Chez nous, ce n'est pas le cas...

"Lire les partitions, c'est compliqué."
Compliqué, non. Mais il s'agit d'une langue, comme d'autres que vous avez peut-être déjà étudié à l'école. Donc il faut être patient...

"Quand on fait du solfège, c'est du temps « perdu », où on ne chante pas ..."
Erreur ! Pendant nos cours de solfège, on n'apprend pas à reproduire une partition sur un instrument, mais à les chanter à haute voix. Alors on n'arrête pas de chanter !


VIII / Le résultat.

"Est ce que vous pouvez m'aider à être connu ?"
Non. Nous pouvons « juste » vous faire découvrir la musique. ;o)

"A la fin, on chantera tous comme ces profs."
Non. Effectivement, ils chantent bien, mais leur but n'est absolument pas que vous leur ressembliez... Ils sont justement là pour vous faire découvrir vos propres possibilités d'interprétation, vocales et musicales.
De plus, c'est toujours vous qui allez choisir votre répertoire et votre manière de chanter. Quant à votre voix, ses possibilités ne sont pas définies par un prof, mais par votre anatomie. Alors aucun risque de faire de vous une copie de quelqu'un d'autre...

"Est ce qu'on finit tous par avoir la même voix ?"
Non, car on a tous un instrument différent : notre corps. Donc nos voix sont toutes différentes.

"Est ce qu'on finit tous par chanter de la même manière ?"
Non, car nous n'avons pas tous les mêmes goûts, ni surtout la même définition de « bien chanter ». Donc on ne vous proposera pas les mêmes exercices suivant que vous vouliez chanter comme Céline Dion ou Serge Gainsbourg, Ophélie Winter ou Boby Lapointe, Mick Jagger ou Tino Rossi...


IX / Le temps nécessaire.

"Les cours particuliers, il faut en prendre tous les combien ?"
Pour constater une évolution de votre niveau au bout de quelques mois,
- Si vous êtes débutant, le mieux est un cours particulier par semaine. Mais vous pouvez vous contenter d'un cours particulier tous les 15 jours.
- Si vous êtes avancé, vous pouvez venir de manière très espacée, pour prendre des conseils, des pistes de travail et des idées d'exercices, que vous ferez tout seul par la suite.
Mais dans tous les cas, ici, c'est vous qui décidez.

"Est ce que j'aurai des « devoirs à la maison » ? Combien de temps il faudra que je m'entraîne tout seul chaque semaine ?"
Ce serait effectivement bien que vous puissiez faire une séance de musique à la maison chaque semaine. Mais si vous n'avez absolument pas le temps, on fera avec !

"Combien de temps on passe sur une même chanson ?"
C'est toujours vous qui en déciderez... Quoi qu'il en soit, n'attendez pas qu'une chanson soit parfaite avant de passer à une autre, vous pourriez vous en lasser avant d'y arriver ! Mieux vaut travailler une chanson pendant quelques semaines, puis l'abandonner pour la reprendre quelques temps plus tard si vous avez envie de l'améliorer encore....

"Ça va me prendre combien de temps avant de bien chanter ?"
Malheureusement, il est impossible de donner une réponse générale à cette question. C'est différent pour chacun d'entre nous... Cela dépend de votre projet, de votre niveau de départ, de la régularité et de la fréquence des cours, du temps que vous aurez (ou non) à consacrer à l'activité en dehors du cours, de votre rythme d'assimilation... bref, autant de facteurs tout à fait personnels et complètement imprévisibles !